Réhabilitation : d’un complexe militaire en une zone d’activité dynamique

BÉTONS DÉCORATIFS – Complexe militaire bâti en 1936 à Bretteville-sur-Odon, près de Caen, le quartier Kœnig entame une nouvelle carrière civile. Huit ans de travaux l’ont transformé en zone d’activité dynamique.

Pôle économique

Depuis le départ du 18e régiment de transmission, en 2010, l’ancien quartier de casernement Kœnig s’est métamorphosé. Débarrassé des 1 400 engins explosifs qui y avaient été stockés, le site a été entièrement réhabilité et fait désormais la part belle aux cheminements piétons et aux pistes cyclables. Ces voies de mobilités douces relient les nouveaux acteurs d’un pôle d’activité en plein essor, dynamisé par la proximité de l’aéroport Caen-Carpiquet, du périphérique et de l’autoroute A84. Enedis, gestionnaire du réseau électrique français, a été le premier à y implanter ses 4 000 m² de bureaux et 3 500 m² de locaux techniques. Professions libérales, entreprises et services lui emboîtent désormais le pas. À terme, la zone devrait accueillir un millier de nouveaux emplois.

Élégance minérale

La transformation de l’ancien casernement a nécessité de reprendre entièrement 15 000 m2 de voirie, et de créer 2 km de piste cyclable. Afin d’offrir au quartier le cachet d’un matériau minéral, ces voies de circulation ont été réalisées en bétons désactivé et décoratif, alliant le ciment i.tech TECHNOCEM 42,5 R PM de l’usine Ciments Calcia de Ranville aux couleurs gris-noir et gris-blanc de gravillons locaux. Aussi esthétiques que durables, ces cheminements apportent une touche d’élégance tout en répondant aux critères de durabilité exigés pour cette rénovation. Fort de son histoire, le quartier Kœnig peut désormais se tourner fièrement vers l’avenir.

 

Crédit photo : DR

FICHE CHANTIER

  • Maître d’ouvrage Communauté urbaine Caen la Mer
  • Maître d’œuvre Sogeti Ingénierie
  • Entreprise Eurovia
  • Béton Cemex
  • Ciment i.tech TECHNOCEM 42,5 R PM – CEM II/A LL 42,5 R CE PM-CP2 NF de l’usine Ciments Calcia de Ranville
  • Dates du chantier 2010 – 2017