Éoliennes, des fondations de taille

PIEDS – Culminant à 190 m de hauteur, les nouvelles éoliennes de Pougny, au nord de la Nièvre, s’ancrent solidement dans le sol grâce à d’énormes socles de béton.

Stabilité

Baptisées E 103, les éoliennes de Pougny sont équipées de rotors de 92 mètres de diamètre et de générateurs ultramodernes, grâce auxquels elles assureront chacune une production électrique de 2,35 MW. Pour ériger des structures aussi gigantesques, les fondations sont d’une importance capitale : ce n’est que grâce à un socle inébranlable que le mât et les pales peuvent résister à l’importante sollicitation mécanique que le vent exerce sur eux. Chacune des neuf nouvelles éoliennes de Pougny est ainsi ancrée dans un massif de 600 m3 de béton armé, entièrement enterré dans le sol.

Béton sous contrôle

Couler un bloc de 600 m3 de béton n’est pas chose aisée. Lors de sa prise, une telle masse a tendance à chauffer. La température des socles d’éoliennes de Pougny aurait ainsi pu dépasser les 70° à cœur, alors que la réglementation n’autorise pas plus de 65°. Une trop forte chaleur entraîne effectivement des désordres dans le béton, comme la réaction sulfatique interne, qui risquent de le fragiliser. « La solution est d’employer un ciment spécifique dit LH, soit à faible chaleur d’hydratation, précise Olivier Schall, responsable de secteur Nord Est de Ciments Calcia. L’usine Ciments Calcia de Rombas en produit justement un, le ciment i.tech ADDICEM 42,5 N PM-ES, qui a su répondre aux exigences techniques de ce chantier. » Bien plantées dans leurs pieds de béton, les éoliennes de Pougny sont ainsi prêtes à produire l’énergie décarbonée de demain.

FICHE CHANTIER

  • Maître d’ouvrage GECITECH (62)
  • Maître d’œuvre Cemex bétons
  • Bétons C30/37 XF1 G3 S3
  • Ciment i.tech ADDICEM 42,5 N PM-ES – CEM III/A 42,5 N LH CE PM- ES- CP1 NF de l’usine Ciments Calcia de Rombas
  • Dates du chantier Mars à mai 2018