Sur la large route des vacances…

FLUIDITÉ. En passant à deux fois trois voies, l’autoroute A63 entre Saint-Geours-de-Maremne (40) et l’Espagne offrira bientôt aux estivants comme aux transporteurs locaux des conditions de circulation optimales.

Faire cohabiter touristes et camions

Traversant les Landes, l’autoroute A63 accueille chaque année les grandes migrations estivales. Des milliers de vacanciers viennent alors s’ajouter à un trafic local déjà dense, ainsi qu’aux quelque 9 000 poids lourds qui transitent quotidiennement entre la France et l’Espagne. Dans ce contexte, la mise en deux fois trois voies de l’intégralité du tracé était devenue une nécessité. « Nous réalisons actuellement le tronçon reliant Saint-Geours-de-Marenne à Ondres, précise Thibault Latapy, directeur de l’agence Ciments Calcia Sud-Ouest Auvergne. Cette portion sera la dernière, achevant ainsi la mise à deux fois trois voies de cette autoroute. Elle fait suite aux tronçons Salles-Saint-Geours-de-Marenne (réalisé par Cemex Béton SO), Ondres – Biarritz (Unibéton) et Biarritz – Biriatou (Unibéton et Cemex Béton SO). » Les travaux commencés en 2017 s’achèveront en 2019, non sans avoir relevé un défi majeur : jongler avec les périodes de grands départs en vacances.

Un travail d’équipe

L’A63 étant extrêmement fréquentée de juillet à septembre, le chantier doit être systématiquement arrêté l’été. Certains coulages ont également lieu de nuit pour limiter l’impact sur la circulation. « Autre contrainte : ce projet utilise pas moins de trois qualités de ciment différentes, provenant des usines Ciments Calcia de Bussac Forêt et Airvault et d’Anorga de la filiale espagnole d’HeidelbergCement Group, souligne Thibault Latapy. Nous avons tiré parti de l’étendue de la gamme de ciments Calcia pour répondre aux exigences techniques du chantier, qui nécessite par exemple un ciment PM-ES pour toutes les zones en contact avec des eaux de ruissellement potentiellement agressives. » Acheminer ces différents matériaux en temps et en heure pour élaborer les 100 000 m3 de béton nécessaires au projet constitue un véritable challenge logistique, relevé en partenariat avec Tratel, la filiale transport de Ciments Calcia, qui a su s’adapter pour rendre l’aventure possible.

Crédit : DR

FICHE CHANTIER

  • Maître d’ouvrage ASF-DOIO
  • Maître d’œuvre Egis
  • Entreprise Eurovia grands projets et industries
  • Bétons Groupement BCPB (Béton contrôle du Pays Basque) + BCA (béton contrôlé de l’Adour) – 2 filiales UB – + Cemex Béton Sud Ouest
  • Ciments i.tech TECHNOCEM 52,5 N PM – CEM II/A-LL 52,5 N CE PM – CP2 NF de Bussac – i.pro TECHNOCEM 42,5 R –  CEM II/A-L 42,5 R CE CP2 d’Anorga – i.tech DURACEM 42,5 N PM -ES – CEM V/A (S-V) 42,5 N CE PM-ES – CP1 NF « PMF3 » d’Airvault (pour les ouvrages d’art)
  • Transporteur Tratel
  • Dates du chantier achèvement prévu en 2019