Procédé innovant pour préparer le terrain

TERRASSEMENT. Idéalement situé en bord de mer, un nouvel hôtel 4 étoiles viendra au printemps enrichir l’offre d’hébergement de la station balnéaire du Pouliguen (44). Un procédé innovant d’assainissement du terrain a été mis en œuvre avant la construction du bâtiment et des voiries.

Humidité maximum

Avec ses 124 chambres, ses 15 salles de réunion, sa piscine en toiture-terrasse et son restaurant panoramique, le nouvel établissement Westotel a fière allure. Installé entre mer et marais, sur un terrain où avaient été entreposés pendant des décennies les matériaux issus du curage du port de plaisance tout proche, d’importants travaux de déblaiement-remblaiement ont dû être engagés avant sa construction. L’enjeu : rendre le sol apte au terrassement et à la mise en place de la voirie, en évitant tout tassement. Une gageure car le terrain, constitué d’un mélange hétérogène de sable, vase et autres sédiments, présentait environ 80 % d’humidité.

Une première en France

Pour l’entreprise de terrassement, deux solutions se présentaient : soit purger ces matériaux impropres, les transporter en décharge à 50 km et les remplacer par de nouveaux matériaux « sains », une solution très coûteuse, soit trouver un moyen de recycler les déblais en les asséchant. Après des essais de traitement non convaincants avec de la chaux et du ciment de type CEM I, la solution est finalement passée par le liant i.tech ALICEM. Utilisé pour la première fois en France dans le cadre d’un chantier de terrassement, ce liant sulfo-alumineux aux excellentes propriétés absorbantes a permis de réhabiliter le terrain, à moindre coût et dans un meilleur respect de l’environnement.

Ultraréactivité

Dans un premier temps, le terrain a été décaissé et les matériaux retirés ont été stockés sur place pour les assécher. Grâce à cette opération, le taux d’humidité a été ramené à environ 55 %. Puis le traitement a été réalisé en quatre couches de 30 cm. Chaque couche a été étalée au bulldozer, puis recouverte de liant i.tech ALICEM, dosé à 3 %, avant que l’ensemble ne soit malaxé. L’Ultraréactivité du liant, dont la prise est presque instantanée, a permis de rénover le terrain en un temps record : une semaine pour traiter 57 000 m2 et 20 000 m3 !

Crédit : Erdre Architecture

FICHE CHANTIER

  • Architecte Erdre Architecture (44)
  • Maître d’ouvrage Westotel (Groupe West Finances)
  • Entreprise de terrassement et VRD Aubron Méchineau (Groupe Nivet)
  • Bureau d’études A3GI
  • Surface totale 30 000 m2
  • Liant i.tech ALICEM
  • Dates chantier octobre 2016